Carnet de feuille OCBD slim avec carton - trop's CBD

Carnet de feuilles OCB slim avec carton

Voici la solution pour toujours tout avoir sous la main ! Fini le carnet de cartons qui se perd ! La marque OCB a pensé à vous et propose ce carnet OCB slim + tips comprenant un carnet OCB slim premium contenant des feuilles brunes non blanchies et non raffinées, et un carnet de tips (carton) OCB.

Ce carnet OCB Slim respecte l'environnement avec son papier biodégradable et peut protéger notre planète. En plus OCB a placé 32 feuilles d'une qualité inégalée en gomme arabique naturelle, mais également 32 filtres en carton prédécoupés.

Une expérience 100% naturelle.

Total : 1,80 €

TTC

En stock

Basé sur 1 avis

Voir les avis
KIPS41JD9

Description

Affiche pour la marque de papier à cigarette OCB

L'histoire de OCB

Tout a commencé en 1822 à l'Odet, au lieu-dit Ergué-Gabéric dans le Finistère, au bord de la rivière du même nom qui traverse Quimper. Nicolas Le Marié fonde une famille avec l'aide de sa belle famille René Corentin. moulin Polloré et son frère Jean Guillaume Claude Polore. C'est ici, que les deux frères présentent la première et longue série de "papetier" Bolloré, qui durera 6 générations.

En 1861, Nicolas Le Marié, qui épousa la sœur Bolloré, et cède le contrôle de l'entreprise à son neveu par alliance, Jean Réné Marie Bolloré, qui continuera à gérer la papeterie jusqu'à sa mort en 1881.

JRM Bolloré s'est rendu à plusieurs reprises dans les eaux de Chine et du Brésil au cours de son service de docteur en médecine et de chirurgien principal dans la Marine. Il y a des rumeurs selon lesquelles, c'est en visitant ces pays qu'il a ramené le secret de la fabrication de ce papier de haute qualité.

Affiche publicitaire pour ocb

En 1893, René Guillaume Marie Bolloré succède à son père en 1881 et décide de louer la papeterie Cascadec sur la commune de Scaër et de construire une seconde papeterie. Jusqu'à sa mort en 1904, il restera en charge de la papeterie. Son fils René Bolloré tiendra une papeterie jusqu'en 1935.

Après 24 ans de bail, le Groupe Bolloré décide d'acquérir la société en 1917. Face à l'énorme demande de papier à cigarettes en France et aux États-Unis, la fabrication de papier à lettres, de coton et de mousseline est devenue une production secondaire. La cigarette a commencé à devenir une habitude.

Publicité pour la marque OCB

C'est cette production intensive de rouleaux de papier ultra-fins qui a donné à Jean Guillaume Claude Bolloré, l'idée de créer sa propre marque de papier à cigarettes en 1918 : OCB était née !

Dans les années 1930, les deux usines Bolloré battaient leur plein, produisant près de 2 000 tonnes de rouleaux, soit près de 86 millions de rouleaux de papier. Il faut savoir que 90% des produits sont exportés aux États-Unis.

Le fils de René Bolloré, Réné Guillaume Bolloré, reprendra la direction de la papeterie familiale en 1974 après le départ de son père en 1935.

Il fait partie des Français libres, chevalier de la Légion d'honneur, et rejoint le général de Gaulle à Londres pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pendant l'occupation, l'usine Bolloré est pratiquement fermée.  L'usine tourne à 20 % de sa capacité. Les exportations américaines deviennent impossibles et en 1938, avec l'aide des ingénieurs de Bolloré, une usine est crée en Caroline du Nord pour répondre à la demande américaine.

Après la guerre, le frère de René Guillaume, Michel Bolloré, rejoint également les affaires familiales.

Article de journal pour OCB

Il commence par le poste de directeur commercial puis de directeur général. Après quelque temps, il travaillera avec ses deux frères pour décrocher le titre de co-directeur : Réné Guillaume, qui succède à son père et Gwenaël, comme vice-président jusqu'en 1981.

Dans les années 80 Vincent Bolloré, descendant direct de Jean Guillaume Claude Bolloré (fondateur de la marque), prend la direction de l'entreprise et décide de créer Bolloré Technology.

Il a fait de l'entreprise familiale un groupe prestigieux de renommée internationale, notamment grâce à son acquisition du concurrent de Perpignan JOB , où il a déplacé toutes les opérations de fabrication de rouleaux de papier. De par son investissement, il fournit de solides ressources industrielles pour le papier à cigarettes et l'avenier de OCB.

En 2000, Vincent Bolloré a revend 81 % des actions de la société à l'un de ses meilleurs clients américains : Don Levin, qui a rebaptisé la société Republic Technologies. La fabrication de carnet de papier reste cependant inchangée à Perpignan et s'est même fortement développée.

Affiche pour la marque OCB papier de cigarette à rouler

En juillet 2000, OCB, qui fournit désormais d'autres accessoires pour fumeurs, a établi sa position mondiale et est devenue une marque importante dans toute l'Europe.

En 2006, Vincent Bolloré cède le reliquat de la société à Don Levin qui en devient propriétaire à 100 %.

Depuis 2006, OCB n'a cessé de se développer et de proposer des produits toujours plus innovants, les plus récents et avec un excellent rapport qualité/prix. 

Détails du produit

KIPS41JD9

Avis clients

Avis à propos du produit
0
1★
0
2★
0
3★
0
4★
1
5★
10/10


Basé sur 1 avis

  • 5

    Impeccable



Le blog de Trop's

  • Créer un compte

Créer un compte TROP'S CBD

Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous Ou Réinitialisez votre mot de passe